Blessure d’injustice

L’injustice

Dans cette blessure je vais avoir une tendance à tout remettre à l’extérieur de moi. En gros, c’est de la faute des autres si le monde va mal mais certainement pas de la mienne. Je me dégage de toutes responsabilités dans chaque domaine de ma vie. Je vais avoir une tendance à vouloir jouer les sauveurs et à toujours trouver une cause ou une personne à aider jusqu’à me plier en quatre. Je vais mettre toute mon énergie dans cette cause ou vers cette personne jusqu’à ne plus en avoir pour moi. Mes besoins sont relayés au second rang car je crois que les besoins de la planète ou des autres humains sont plus importants que les miens. Cette blessure d’injustice, je la relie au chakra du plexus, celui qui nous permet de retrouver notre pouvoir personnel.

Pour mieux comprendre cette blessure, voici une sorte de poème qui me vient spontanément :

Injustice tu fais battre mon cœur et je crois que sans toi je ne mérite pas de vivre sur Terre
Injustice tu me donne l’illusion d’un sens à ma vie et je sais pourquoi je me lève le matin
Il y a tant à faire ! Tant à sauver !
Injustice, dans tes bras je m’oublie car la seule importance que je peux avoir sur cette planète est celle de faire le bien
Ma vie est éphémère alors je dois vite changer les choses, vite trouver une cause à sauver
Injustice tu me fais croire que l’on a besoin d’urgence de ma présence pour sauver notre belle Terre
Je dois rallier un maximum de personne à ma cause
Quitte à ne plus dormir la nuit, quitte à me laisser tomber au fin fond d’une oubliette
Importante ?! Moi ?! C’est drôle je fais parti de cette espèce qui détruit tout
La Terre nous détruira si l’on ne fait rien alors elle est plus importante que ma petite personne
Injustice tu as raison de moi, le monde est rouge à travers toi
A travers toi, le monde est moche et pullule de parasites appelés humains
A travers toi, seule la haine ou la colère peuvent me faire agir
Injustice tu me donnes une raison de vivre et tu remplies ma vie
Que me reste-t-il si je te perds ?
Injustice, grâce à toi j’ai vu la part de moi qui se déteste
Celle qui se dévalorise au point de croire que je suis insignifiante
En te mettant en lumière je me suis vue
Moi, humaine avec ce corps physique mais aussi moi, céleste avec cette énergie qui m’habite
Grâce à toi j’ai compris que la seule personne à sauver, la seule cause qui a besoin de moi c’est moi-même
Grâce à toi j’ai compris que si je crois que le monde va mal alors il ira mal mais si je crois qu’il va bien alors il ira bien
Grâce à toi j’ai compris que c’est le regard que je porte sur les choses qui leur donnent une existence
Grâce à toi j’ai pris ma responsabilité dans ce qui existe dans le monde
En changeant mon regard sur le monde je commence à le changer
Là est ma responsabilité
Là est ma rédemption
Là se trouve la seule aide que je peux apporter en ce monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *