2 thoughts on “La perception que nous avons de l’autre

  1. Bonjour Nathalie, un grand merci pour votre vidéo, transmission à la fois très claire et simple. Vous m’avez éclairée et au cours du visionnage, j’ai pensé à un mode de fonctionnement que j’ai observé chez moi. Je me permets de vous l’expliquer ici et de vous demander si vous pourriez m’éclairer là dessus également ?
    Lors d’une rencontre avec un partenaire amoureux potentiel, tous les deux en mode séduction, le contact entre les inconscients pourrait-il expliqué un transfert d’information ? Je m’explique : j’ai posé une question à cette personne, question à laquelle elle a répondu par un silence. Apparemment étonnée voire un peu choquée, me semble t-il si j’en crois ma sensibilité. Bien plus tard, la relation demeurant problématique, je me suis d’une part, reprochée d’avoir posé cette question, la jugeant déplacée, mais d’autre part, je me suis rendue compte qu’en fait elle aurait été tout à fait appropriée si c’était l’autre qui me l’avait posée. C’est comme si j’avais posée la question qu’il avait envie de me poser, sans oser. La relation se place t-elle alors toujours dans ce mode séduction ? Que s’est-il passé ? Qu’à chercher à « faire » mon inconscient ? Débusquer une chose cachée qui obscurcit l’échange ? Mettre l’autre en difficulté ? Pour quelle(s) raison(s) ? La peur d’être trompée, trahie, abandonnée qui me pousse à mettre les cartes sur la table ? Dans le même genre d’expérience, il m’est aussi arrivé de dire à quelqu’un exactement ce qui lui faisait mal, ce qu’il redoutait le plus. Que se passe t-il dans ce cas ? Quelque chose en moi veut-il blesser l’autre ? sabotage ? Mon mode de fonctionnement va t-il jusqu’à « me faire devenir l’autre » et exprimer « à sa place » ce qui est là pour lui, mais non dit. À chaque fois cela me donne une impression d’avoir dit ce qu’il ne fallait pas, un « blanc » se produit, un malaise puis le regard interrogateur de l’autre qui se demande si je veux le blesser et pourquoi. Perplexité et malaise des deux côtés. Je ne comprends même pas pourquoi je dis de telles choses et je croyais même que ces choses n’avaient pas beaucoup d’importance pour moi, en tout cas pas suffisamment pour poser la question. Bref, une situation inconfortable et un comportement incompréhensible de ma part.
    Mon explication est longue et peut-être confuse et/ou inappropriée, dans ce cas, je vous prie de m’en excuser.
    Dans le cas contraire tous mes remerciements anticipés pour l’attention que vous aurez porté à ma question.

    Gratitude

    Bien à vous lumineusement

    Valérie

    1. Bonjour Valérie
      Oui les inconscients communiquent entre eux et il peut arriver que nous disions ce que l’autre pense. Vous avez juste besoin de mettre de la conscience sur cette capacité que vous avez pour éviter de « mettre les pieds dans le plat ». Ca veut tout simplement dire observer avant de « parler ». Plus vous le ferez et plus ça va devenir naturel. L’idée c’est vraiment d’apprendre à canaliser cette capacité et à vous en servir dans des moments opportuns.
      Je vous souhaite une très belle journée
      Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *