Sexualité « ça crée »

Enseignement elfique

Cet article est comme une suite de l’article que j’ai écrit sur « l’homme et la femme « ça crée » ». Dans cet article j’aborde un peu la sexualité « ça crée », et je souhaite faire ici un focus dessus. L’idée ici est simplement de prendre conscience de ce qui se passe sur le plan énergétique, qui pour moi est indissociable du plan matériel.

Les informations que je vous donne m’ont été expliquées par des elfes pour m’aider à comprendre mon propre fonctionnement sur ce plan là.

Lien « énergie -matière »

Les fluides émis lors de l’acte sexuel (liquide séminale pour les hommes, sécrétions vaginales pour les femmes) sont des fluides créateurs. En d’autres termes, ils permettent de créer, de matérialiser nos pensées plus facilement. C’est grâce à ces fluides que la création de la vie est possible, que la création d’un autre être humain est possible c’est dans ce sens là qu’ils sont hautement créateur.
En gros, ça veut dire simplement que si je pense à quelqu’un pendant l’acte sexuel (seul ou en couple) je crée un lien vers cette personne, un lien qui relie les chakras sacrés entre eux. Ceci a pour effet de renforcer le lien de création du couple avec son partenaire ou de créer un lien avec la personne à qui l’on pense qui va être un lien créateur d’intimité. Il me semble important d’indiquer que la personne à qui l’on pense à ce moment là reçoit cette énergie (oui même si vous êtes avec quelqu’un d’autre) qu’elle en soit consciente ou non.

Les effets dans la matière

Cela crée donc un lien vers l’autre qui renforce la relation de couple ou celle vécue à distance. Si nous sommes avec notre partenaire, nous faisons l’amour avec lui/elle et nous pensons à quelqu’un d’autre, nous envoyons donc cette énergie créatrice vers la personne à qui l’on pense.

Que se passe-t-il au niveau des liens avec notre partenaire ?

L’acte sexuel est un acte d’amour qui nous relie aussi au niveau du chakra du cœur (je précise que normalement il y a une fusion avec l’autre qui a lieu donc tous les chakras sont en lien, ici je simplifie pour une meilleure compréhension). Donc chaque fois que nous faisons l’amour, chaque fois que l’homme éjacule et que la femme à un orgasme, nous renforçons le lien avec notre partenaire, nous renforçons notre intimité, nous augmentons notre amour l’un pour l’autre. Comme nous sommes sur Terre, pour créer ce lien avec quelqu’un d’autre cela demande à briser un lien avec son partenaire, ce qui peut créer un éloignement et diminuer le désir l’un pour l’autre. J’ai bien préciser que c’est sur Terre que cela fonctionne ainsi parce que la dualité est présente.

La présence à soi et à l’autre

Si l’on regarde les choses sous cet angle, nous comprenons mieux l’éloignement qui a souvent lieu dans les couples au bout d’un certain temps. Pour remédier à cela, il me semble important d’y mettre de la présence, d’être présent à soi, à son corps mais aussi à son/sa partenaire et à son corps. L’idée est de se relier à ce qui se passe dans notre corps à ce moment-là, aux sensations qui sont produites. Quand la pensée de quelqu’un d’autre vient, l’idée est de revenir à son corps (à soi), de regarder son/sa partenaire. Cela permet une véritable fusion, une véritable communion des corps et des âmes. Cela crée de véritables liens forts avec l’autre et va aussi permettre la réalisation des projets communs (au lieu de les laisser en suspension). En agissant ainsi notre amour pour l’autre grandit chaque jour.

L’amour universel, l’unité dans tous ça

Il me semble important de préciser ici que l’amour universel et le simple désir sont à différencier. Il n’y a pas d’amour universel dans le simple fait de désirer une personne pour son anatomie physique ou simplement pour certaines de ses qualités. De même, désirer une autre personne simplement parce que cette personne vous fait des compliments n’est pas de l’amour véritable mais un simple leurre.
L’amour universel passe par aimer l’autre tel qu’il est, avec ses qualités et ses défauts. Quand nous sommes capable de dire que nous aimons une personne telle qu’elle est alors nous sommes dans un amour universel. Cet amour peut se manifester au sein d’un couple mais aussi avec notre famille, nos ami-es, l’humanité toute entière, etc…
C’est un amour inconditionnel et dépourvu de jugement. La relation amoureuse peut nous permettre d’atteindre cet amour si nous passons du temps à renforcer nos liens d’amour au lieu de les détruire.

Je souhaite quand même préciser ici que cet amour inconditionnel ne peut-être réellement obtenu que lorsque nous sommes en capacité d’aimer inconditionnellement nos parents.
Je poserai simplement cette question : comment voulez-vous vous aimez inconditionnellement si vous êtes incapable d’aimer les personnes qui vous ont créées ?
L’amour de soi passe par aimer ses parents. Et si l’on s’aime alors on peut trouver un bel équilibre dans notre relation amoureuse et arrêter de s’égarer en chemin. Ce que nous recherchons chez l’autre c’est ce que nous avons besoin de développer en nous ou de guérir en nous.
Faire l’amour en étant 100 % présent à soi et à l’autre nous aidera dans cet idéal de vie qui nous habite et nous aidera à créer un idéal de vie en couple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *